Contre la rivalité guerrière, une culture de paix…

Une culture de paix est exigeante : elle demande en effet de modifier des schémas mentaux. La paix n’est pas une trêve entre deux guerres, ni l’effet d’un traité qui distingue dramatiquement une classe de vainqueurs, une classe de vaincus. Ces rituels donnent à la guerre l’occasion de renaître de ses cendres, parce que le triomphe pompeux des uns fait …

La paix pour tous

La jeunesse actuelle a appris, soit par esprit d’ouverture, soit par nécessité, à surmonter les clivages économiques, sociaux, confessionnels, politiques, ethniques… qui paralysaient les générations antérieures. Il ne s’agit pas d’idéaliser les changements ni de nier l’individualisme, ni même l’égoïsme, d’une jeunesse privilégiée, mais de tenir compte de modifications d’ordre sociologique qui conduisent beaucoup de jeunes favorisés et défavorisés à …

Pourquoi faut-il agir ?

Un état d’urgence peut justifier une action rapide et la plus efficace possible pour empêcher le pire d’arriver une nouvelle fois. Le terrorisme nous place dans cette situation, puisqu’il provoque un état de guerre et qu’il nous faut réagir par des mesures sécuritaires : le réalisme l’impose. Mais le même réalisme oblige à envisager à plus long terme les moyens d’enrayer …

Et si construire la paix…

Et si construire la paix c’était aussi l’abriter sous des toits réels afin de la rendre accessible… En proposant la paix comme la clé de voûte d’un édifice social, les Maisons de la Paix cherchent à la rendre visible, là ou la fracture sociale est la plus manifeste mais aussi la plus symptomatique du malaise d’une société toute entière. Cette …

Quel conducteur …?

Quel conducteur s’engageant dans un tunnel s’attendrait à le voir muré à sa sortie ? Quiconque s’interroge de cette manière sait qu’une telle éventualité relève de la structure du cauchemar et a de quoi réveiller le dormeur, tant l’angoisse suscitée est insupportable. Hélas, le cauchemar peut devenir réalité et oblige à constater que nous ne sommes pas faits pour un monde …

Un lieu d'enracinement

Qu’elle soit considérée comme un logis, un home, un foyer, la maison a pour but de rassurer ses occupants, de leur donner le sentiment d’avoir un « chez-soi », un endroit où l’on se retrouve pour s’entraider, se protéger, échanger sur la manière satisfaisante de résister aux agressions du « dehors ». La maison crée donc un enracinement progressif, une appartenance à des valeurs …

Choisir la paix

En provenance d’un monde cosmopolite et polyglotte, les voyageurs peuvent, dans certaines gares, apercevoir un piano : tous sont invités à en jouer, qu’ils soient ou non des musiciens expérimentés, tandis que patrouillent les soldats dont la présence est désormais familière. C’est ainsi que se côtoient, à la croisée des voies d’arrivée et de départ, le désir d’harmonie et la volonté …

L'art et la paix

Les artistes sont aussi des chercheurs : à leur façon, et indépendamment des écoles auxquelles ils appartiennent, ils sont en quête d’une manière de toucher l’esprit et les sens; ils le font au moyen d’une expression qui rendra tangible ce qui répugne le plus profondément ou ce qui attire le plus universellement notre humanité. Lorsque Picasso, quelques semaines après la destruction …

Brève et intemporelle minute de silence…

C’est un don précieux que la République offre à un peuple, quand elle le rassemble, silencieusement, durant une fraction d’instant. Face à la douleur inexprimable, le silence assigne des limites : il interdit le bavardage inutile, le manque de retenue d’une émotion facile. Ce sacre du temps rend à la mémoire sa force de renouvellement, sa capacité à puiser dans …

Un lieu de silence et d'étude

Prolongeant la bibliothèque/médiathèque, le lieu de silence, par son existence même, désigne un aspect de la culture qui n’est pas facultatif et dont la dimension est trop oubliée. Psychologiquement, il invite au calme, apprend à se taire, favorise l’accès à soi-même, fait respecter la tranquillité d’autrui. Intellectuellement, il rend concrète la nécessité de relier la lecture et la réflexion, il …